Femme avec un lumbago

Lumbago: causes, symptômes & traitement

Un faux mouvement, une vive douleur et plus rien ne va : c’est le lumbago ! Nous vous expliquons les symptômes, les causes et le traitement de la douleur.
Cela peut arriver très rapidement : un faux mouvement, un poids trop important et vous vous retrouvez avec un lumbago. Découvrez ici ce qui provoque un lumbago, ses symptômes et ce qu’on peut faire pour soulager la douleur.

Vue d’ensemble à propos du lumbago

Qu’est-ce qu’un lumbago?

C’est un faux mouvement suivi d’une douleur lancinante qui se manifeste dans le bas du dos (rachis lombaire). Le lumbago est un durcissement des muscles qui se produit en raison d'un mouvement soudain, comme une torsion rapide ou le fait de mal porter un objet lourd.
Douleurs dans la zone lombaire
Souvent, le lumbago touche les vertèbres l4 et l5.

Tant que le lumbago persiste, la personne souffre d'une mobilité réduite. Le lumbago touche des personnes de tout âge, mais il est moins fréquent après 60 ans. Dans le cas d'un lumbago léger, la personne retrouve la forme dès que les tensions musculaires se sont relâchées. C'est généralement le cas au bout d’une semaine, en faisant les bons mouvements, mais dans certains cas, cela peut prendre plus longtemps.

 

En cas d'incident grave, des signes de paralysie ou une posture contrainte peuvent survenir. Dans ce cas, la douleur est si intense que la personne concernée ne peut pas s'asseoir. Toutefois, le problème ne dure généralement pas.
Haut de page

Symptômes & limitations en cas de lumbago

Ces symptômes peuvent se manifester :

  • Lombaires fortement bloquées.
  • Douleurs entre les côtes inférieures et le fessier (colonne lombaire).
  • Douleurs en éternuant ou en toussant.
  • Dans de rares cas, la douleur s'étend à la cuisse ou à l'aine.
  • Douleur intense rendant la position debout presque impossible.
Lumbago en faisant du sport
La limitation des mouvements est un symptôme typique.

Hernie discale

Une douleur lancinante dans le dos n'est pas toujours un symptôme de lumbago. Une hernie discale peut également être à l'origine de cette situation. Dans le cas d'une hernie discale dans la région de la colonne lombaire, la personne affectée ressent une douleur irradiant dans le fessier ou la jambe, semblable à la sciatique. On observe souvent aussi des picotements dans la jambe ainsi qu'un engourdissement ou une paralysie des muscles de la jambe. Au total, 4% seulement des douleurs dans le dos sont effectivement dues à une hernie discale.
Douleurs dues à une hernie discale
Une hernie discale passe souvent inaperçue.

Sciatique

Quand ça fait mal du dos à la jambe, il s’agit souvent d’une sciatique. Ce terme familier résume les divers troubles qui proviennent du nerf sciatique. Le terme médical correct est lombosciatique ou névralgie sciatique. Les causes les plus fréquentes de la douleur sciatique sont une mauvaise posture ou une sollicitation incorrecte du système musculo-squelettique. Mais elle peut également être déclenchée par une hernie discale ou une inflammation.
Douleurs de la sciatique
Les hernies discales abîment le nerf sciatique.
Haut de page

Les causes du lumbago

  1. Une surcharge inadaptée : le lumbago peut se produire si la colonne vertébrale est trop sollicitée, suite à un mouvement brusque ou une mauvaise posture. C'est surtout la position assise constante, très répandue, qui est fatale pour le dos. Quand on est toujours assis et qu'on ne compense pas par une activité physique, les muscles profonds du dos ne sont pas sollicités.
  2. Tensions musculaires : si les muscles sont contractés en raison de facteurs physiques ou psychologiques, cela peut déclencher une douleur lancinante.
  3. Hernie discale ou signes précurseurs : une maladie douloureuse de la colonne vertébrale, où les disques intervertébraux appuient sur le nerf rachidien ou le canal rachidien, peut également en être la cause.
  4. Modification dégénérative : un autre facteur déclenchant est l'usure causée par le processus naturel de vieillissement.
  5. Maladie des organes internes : dans de rares cas, des causes liées aux organes, telles que les maladies tumorales et les maladies des organes internes, peuvent également entraîner des problèmes.
Haut de page

Traitement du lumbago

Thérapie de la douleur

Un lumbago typique se résorbe de lui-même en quelques jours. La thérapie vise donc à soulager la douleur. La thérapie de la douleur est également utile pour éviter de nouvelles tensions musculaires dues à une posture de soulagement. Se ménager n'est recommandé que le premier jour, en cas de douleurs lombaires très intenses. Ensuite, une activité physique modérée a une influence thérapeutique sur l'évolution de la douleur.
Thérapie de la douleur en cas de lumbago
Bien souvent, une thérapie médicale n’est pas nécessaire.
Même si ce n'est qu'une petite consolation étant donné l'intensité de la douleur : un lumbago est presque toujours bénin. En règle générale, la douleur passe au bout de quelques jours.

Position surélevée

Si la lombalgie est si forte au moment de l'apparition du lumbago qu'il est impossible de bouger, il est possible de soulager la douleur jusqu'à ce que l'antidouleur fasse effet par ce qu'on appelle la position surélevée. Pour cela, allongez-vous au sol sur le dos (idéalement sur une couverture, un matelas de sol ou un tapis) et placez vos pieds sur une chaise en position haute. Une serviette enroulée ou un oreiller sous la nuque renforce l'effet relaxant pour le dos.

Thérapie par la chaleur

La chaleur aide à détendre les muscles du dos et peut s'utiliser de façon ciblée pour soulager la douleur. Thermaplast Spiral HEAT pour le dos et la nuque permet un traitement efficace par la chaleur pendant plus de 12 heures. En s'adaptant aux contours du corps, le patch reste bien en place et suit chaque mouvement.
Patch chauffant Thermaplast Spiral HEAT
La thérapie par la chaleur pour soulager la douleur de façon ciblée.

Mouvements et étirements

Si votre liberté de mouvement n'est pas complètement limitée en dépit d'un lumbago aigu, vous pouvez détendre vos muscles par des mouvements et des étirements doux. Cela vous permettra d'accélérer le processus de récupération. Cela comprend la marche, un jogging lent et des exercices d'étirement pour le dos, qui détendent les muscles et stimulent la circulation sanguine.
S’étirer en cas de lumbago
Etirements et mouvements pour détendre les muscles.
Haut de page

Conseils pour prévenir le lumbago

  1. Évitez de vous lever rapidement et de faire des mouvements brusques, car ceci peut provoquer un blocage des vertèbres dans le bas du dos ou une tension musculaire.
  2. De façon générale, il est conseillé d'effectuer les mouvements du dos avec précaution et d'adopter une posture correcte, en particulier pour soulever des objets lourds.
  3. Pour prévenir le lumbago, il faut intégrer autant d'exercices que possible dans votre vie quotidienne. Au bureau, il peut être utile de travailler à un bureau haut au lieu de rester assis.
  4. Un mode de vie équilibré peut également avoir une influence positive sur la colonne vertébrale et la prévention des lumbagos : évitez le surpoids, le manque d'exercice physique, le tabagisme et la station assise prolongée.
  5. Le stress, la fatigue et les tensions sont également des facteurs de risque de lumbago. Par conséquent, assurez-vous de dormir assez et de faire suffisamment de pauses pour réduire votre stress.
Haut de page